Quels légumes retrouve-t-on dans un potager?

Aperçu du blog
21617732-1678345082176329-6680522614330245979-n.jpg

La tentation est grande de directement s’approvisionner en toutes sortes de légumes disponibles à la graineterie. C’est compréhensible. Mais il est peut-être préférable de plutôt dresser une liste. Nos quelques conseils vous aideront dans votre cheminement.

Comment vous y mettre?

Ce n’est pas une mauvaise idée de dessiner votre potager à l’échelle et de dessiner immédiatement sur votre plan les légumes que vous voulez y voir pousser. Il apparaîtra très vite que vous n’avez tout simplement pas de place pour trois types de courge, une courgette jaune, une verte et une zébrée et assez de maïs à manger frais et à laisser sécher pour le popcorn. Si vous avez moins de 10m2, vous feriez mieux de rayer la courge et le maïs de votre liste. Et enlevez également ces six choux verts et les quatre choux de Bruxelles que vous aviez envisagés. La vie est injuste et un potager de petite taille n’est guère plus équitable.

Achetez des plantes

Un sachet de semences ne coûte pas beaucoup plus que quelques plantes, mais si vous voulez des variétés différentes, attendez-vous quand même à devoir débourser un plus gros budget. Et ce genre de sachet de graines n’est évidemment pas éternel. Il n’y a rien de plus gratifiant que de revenir du marché en avril avec de la laitue, du chou, du fenouil et des plantes aromatiques et de remplir immédiatement un bon tiers de son jardin potager. En Mai, on y retourne pour les courgettes, les courges, les tomates, les poivrons et les concombres et un peu plus tard encore pour les poireaux d’hiver et les choux tardifs.

Vous pouvez les semer sans peine

Betteraves, navets, radis, bettes, épinards, roquette, mange-tout et haricots poussent rapidement et donnent un bon rendement pour l’espace qu’ils occupent. Rentrez quelques variétés de ces légumes et semez régulièrement une nouvelle rangée afin d’avoir toujours des jeunes légumes dans le jardin. Carottes, panais et tous les autres légumes-racines, vous devez évidemment toujours les semer.

Semez peu, mais souvent

Ne semez pas trop à la fois. Laitue, haricots, roquette, betteraves, radis.... poussent si vite que vous en aurez vite trop. Personne ne sait avaler six choux-fleurs ou dix laitues pommées chaque semaine. Semez donc souvent et peu pour récolter continuellement.

Ce qui fait la différence?

Avoir accès à des herbes fraîches pendant qu’on cuisine est une richesse, donc prévoyez de l’espace pour le basilic, le persil, le cerfeuil, la coriandre, l’aneth et certainement le thym et le romarin que vous pouvez récolter toute l’année sans que vous ne deviez-vous occuper de grand-chose. Il y a aussi des légumes que l’on ne trouve jamais ou très rarement chez le marchand ou si oui, à grands frais. Ne semez pas non plus les variétés standard que vous trouverez dans tous les rayons de légumes, mais enrichissez votre palette de légumes de ciboule rose, de pourpier d’hiver, de feuilles de chou-rave, de bettes, de petits pois jaunes, de mange-tout et autres pois gourmands, de haricots frais, de choux-palmistes et de fleurs comestibles !