No time to rest

Aperçu du blog
21617732-1678345082176329-6680522614330245979-n.jpg

Aaahh juin, le potager porte enfin ses fruits ! Les pois mange-tout, les fèves, les cardes et énormément de salades étaient déjà là, mais vous y trouvez maintenant également pommes de terre hâtives, petites carottes, betteraves, poireaux d’été, brocolis, courgettes et concombres. Pour les tomates, il faut encore attendre un peu, mais il n’y a pas de raison de se plaindre car vous avez des fraises, des framboises et des myrtilles !

Mais ne pensez surtout pas que tout est fait. Le jardinier prévoyant fait en sorte en juin et en août d’avoir encore d’autres légumes à manger lorsqu’il aura transformé sa récolte en une salade de betteraves rouges au fromage de chèvre, un curry aux haricots verts et au fenouil, un pot-au-feu aux courgettes, une salade de petites carottes et de betteraves rôties, une tarte aux épinards néo-zélandais et à la ricotta et une petite salade de pommes de terre aux petits pois et fèves.

Pendant les deux prochains mois, vous veillerez à pouvoir continuer de cuisiner jusqu’au printemps avec les produits du potager. Vous abordez cela de deux manières :

1a. Effectuez une opération de nettoyage
1b. Ensemencez tous les espaces vides.
2. Semez dans des petits pots et des bacs pour les planter plus tard dans les espaces vides.

Règle n°1
Vous n’avez peut-être pas encore récolté énormément, mais si vous regardez bien, vous verrez tout de même ici et là quelques espaces vides (potentiels). Un chou qui a été dévoré par des pigeons, une petite ligne de carottes dont seulement la moitié a germé, une salade qui a monté, des mange-tout desséchés et des pois de senteur montés en graines.
Commencez par tout nettoyer là où il n’y a plus rien à récolter ou à savourer et ressemez ou replantez partout où il y a de l’espace.
À l’endroit des choux, vous pouvez semer des choux-raves ou des rutabagas, entre les petites carottes, semez des betteraves. Semez des cardes, de la chicorée rouge ou du persil à la place de la salade, des haricots nains là où les pois se trouvaient et plantez des courgettes à la place des pois de senteur.

Règle n° 2
Semez dans des bacs ou des petits pots, il y aura en effet bientôt à nouveau des espaces vides dans le potager et, pour beaucoup de légumes, il sera alors déjà trop tard de les semer. À ce moment-là, vous serez tout heureux d’arriver avec votre bac de semis : betteraves, choux-fleurs, fenouil, chou chinois, haricots nains, cornichons, brocolis, etc.

Si vous avez une serre, il vous reste quelques mois de plus pour le faire. Lors de l’enlèvement des plants de tomates en septembre ou en octobre, vous pouvez immédiatement remplir la serre en plantant par ex. du céleri, du persil, du fenouil, des choux-raves, des choux…

C’est vrai, un jardinier n’a jamais de repos, mais il a toujours quelque chose à manger !
 

Que peut-on encore planter en juin

Légumes: épinards, scaroles, choux-fleurs, choux frisés, choux chinois, choux-raves, chicorée rouge, fenouil, choux-fleurs, betteraves, choux verts, haricots, choux frisés, brocolis, courgettes, rutabagas, oignons de printemps, moutarde, panais, navets, pousses de navettes, radis (à l’ombre), radis japonais, chicorées rouges, roquettes, céleris à couper, salades, cardes, épinards, choux pointus, fèves (à partir de fin juin), fenouil, brocolis d’hiver (sprouting broccoli), carottes d’hiver, endives (dernier semi au début juin) carottes, pourpier d’été et oseille.
Aromates: basilic, aneth, cerfeuil, coriandre, persil
Fleurs: bourrache, œillet de poète, nigelle de Damas, Grande Capucine, antirrhinum,...
Engrais verts : bourrache, sarrasin, souci, trèfle, lupin, graine de moutarde, Grande Capucine, phacelia et brocoli-rave.